La chape fluide, un atout pour niveler les sols de vos rénovations 

par | Avr 29, 2024 | Non classé

La chape fluide, également connue sous le nom de chape liquide, est un mortier autonivelant utilisé pour égaliser les sols et préparer l’installation de planchers chauffants avant la pose de revêtements de sol. 

La chape fluide pour vos sols à rénover 

Sur un carrelage déjà existant, des sols voûtés, un plancher en bois/béton ou encore sur des sols inégaux, la chape fluide se prête à tous les types de sols. Peu importe la base, nos applicateurs agréés s’occupe de tout pour un résultat optimal.

Les avantages de choisir la chape fluide pour rénover vos sols : 

S’il s’agit de remettre à niveau votre sol, une simple couche de chape sans isolant suffit. Si vos hauteurs sous plafond sont assez basses, la chape peut être appliquée en couche très fine pour ne pas perdre cette hauteur. En effet, la chape apporte une conductivité thermique de vos sols ce qui exempte la pose d’un isolant. De plus, son aspect fluide et liquide favorise une mise en œuvre rapide du chantier.

Elle assure un sol parfaitement plat, idéal pour la pose de n’importe quels types de revêtements (Carrelage, parquet, moquette…).

chapes rénovation
chape rénovation

Les étapes d’applications de la chape fluide pour vos rénovations 

Préparation du chantier, pose du polyane et mise en place de l’étanchéité.

Coulage de la chape fluide 

Débulage et nettoyage du chantier 

Séchage de la chape 

Le coulage d’une chape fluide s’effectue en moins d’une journée. Suite au passage de nos applicateurs, il faudra laisser le chantier fermé pendant 3 jours. Une fois le temps écoulé, il vous suffira d’ouvrir un maximum le chantier pour un séchage optimum.

De l’isolation pour vos rénovations des sols 

Si la hauteur sous plafond en convient, vous pouvez aussi choisir d’appliquer une couche de mousse polyuréthane pour une excellente isolation. L’intérêt de poser un isolant avant la chape permet dans un premier temps, une meilleure isolation thermique, cela permet aussi de ne pas couler en trop grande épaisseur la chape.

Une épaisseur de chape au-delà de 10 centimètres entraîne un long temps de séchage ainsi qu’un point beaucoup trop pour le plancher.